Le sucre, mauvais pour la santé

Le sucre, mauvais pour la santé

Comme beaucoup de personnes, je raffolais aussi des sucreries, mais depuis quelque temps, je me suis mise à faire des recherches pour trouver le régime qui me conviendrait le mieux et je suis tombée sur un régime sans sucre. J’ai parcouru les articles et ce qui m’a fait réfléchir et surtout changer ma façon de manger est les effets du sucre sur la santé.

Augmentation des risques de diabète et d’obésité

Bien plus qu’un régime pour perdre du poids rapidement, il est important de diminuer la quantité de sucre avec un régime qu’on consomme pour éviter d’avoir des complications de santé comme le diabète.

Cette maladie qui est très répandue dans le monde vient surtout du fait que beaucoup de personnes consomment de plus en plus de produits sucrés comme les boissons gazeuses alors qu’en consommant des jus de fruits sans ajoutés de sucre ou boire de l’eau elles feraient des économies, mais surtout ce serait bon pour la santé.

Mais le sucre ajouté ne se trouve pas seulement dans les boissons gazeuses et dans les sucreries, quand nous mangeons des fruits et des légumes en conserve ainsi que des plats congelés nous prenons aussi du sucre sans nous en apercevoir. Il serait tellement simple de préparer un bon repas ou une bonne soupe avec des produits frais.

Si nous ne faisons pas attention, nous risquons de ne pas nous rendre compte que notre consommation de sucre augmente graduellement. Et s’il n’y a pas de réaction de notre part, nous pourrons avoir des complications comme le ralentissement de notre cerveau ainsi qu’une diminution dans notre capacité à mémoriser. Cette augmentation nous conduira aussi vers l’obésité (en savoir plus sur les conséquences).

Changer ses habitudes alimentaires

Cependant, un changement brutal dans le mode d’alimentation de la personne déclenchera aussitôt une alarme dans son cerveau. Celle-ci tentera de résister à la diminution de sucre en provoquant des symptômes de dépression comme les sauts d’humeur, le manque de sommeil, l’irritabilité chez la personne. En effet, la dépendance au sucre peut en quelque sorte être comparée à la dépendance de la cigarette.

Toutefois, avec de la bonne volonté et surtout en se disant que c’est pour une bonne cause, la personne trouvera l’énergie nécessaire pour diminuer peu à peu sa quantité de sucreries jusqu’à ce qu’elle arrive à s’en passer complètement.

Personnellement, je pense qu’en essayant de remplacer peu à peu les produits contenant beaucoup de sucre dans notre mode d’alimentation, cela sera moins compliqué. Par exemple : il suffit de remplacer les glaces par des yaourts sans sucre ou par un fruit, les boissons gazeuses par des jus de fruits et les plats congelés par des plats simples à cuisiner chez soi. Si la personne n’est pas un cordon bleu, elle pourra toujours acheter un livre de recettes.


0 Commentaire(s) Poster un commentaire

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

5266